Remerciements

Sans l’apport des bénévoles et sans celui des propriétaires riverains, qu’ils soient publics ou privés, la RBQCA ne serait pas ce qu’elle est. Nous tenons à les remercier pour leurs implications.

Depuis ses débuts en 2008, la Route bleue Québec/Chaudière-Appalaches travaille dans l’optique de mettre en valeur le fleuve en suscitant l’implication des communautés riveraines qui désirent faciliter et améliorer l’accès au Saint-Laurent et ce, dans un contexte de développement durable. De ce fait, la Route bleue négocie des accès avec les propriétaires riverains (terrains privés ou publics) afin d’offrir aux usagers du fleuve Saint-Laurent des sites pour la pratique sécuritaire de leur activité. Une entente de publication (de droit de passage) est alors signée avec chacun des propriétaires. En 2018, plus de 85 sites ont été autorisés sur les 300 km de littoral couvrant le secteur Québec/Chaudière-Appalaches, mais un effort de négociation est à poursuivre pour plusieurs autres lieux potentiels.

Un grand nombre de personnes bénéficient du projet car le développement d’une route bleue ouvre l’accès également à d’autres utilisateurs du fleuve. De plus, nous remarquons que les municipalités riveraines et les propriétaires privés témoignent davantage la volonté d’améliorer leur accessibilité au fleuve ou de développer des sites de la Route bleue. Plusieurs désirent développer des infrastructures ou des services à proximité (toilettes, tables de pique-nique, camping rustique). De ce fait, la RBQCA agit à titre de conseiller auprès de ces propriétaires désirant améliorer les sites d’accès au fleuve en leur suggérant des possibilités d’aménagements intelligentes, éco-responsables et utiles pour les navigateurs de petites embarcations.

La Route Bleue Québec/Chaudière-Appalaches et la Fédération Québécoise du canot et du Kayak (FQCK) ont procédés en 2018 à la renégociation des ententes avec 21 municipalités riveraines du territoire pour obtenir l’accès aux fleuve St-Laurent aux embarcations à faible tirant d’eau, principalement les kayaks de mer. Voici la liste de ces 21 municipalités qui font partie intégrante de la RBQCA et que nous remercions :

Secteur Lotbinière :
• Municipalité de Leclercville
• Municipalité de Lotbinière
• Municipalité de Ste-Croix
• Municipalité de St-Antoine-de-Tilly

Ville de Lévis

Secteur St-Michel-de-Bellechasse :
• Municipalité de Beaumont
• Municipalité de St-Michel-de-Bellechasse
• Municipalité de St-Vallier

Secteur Portneuf :
Municipalité de Deschambault-Grondines
• Municipalité de Portneuf
• Municipalité de Cap-Santé
• Municipalité de Donnacona
• Municipalité de Neuville

Ville de Québec

Secteur Côte-de-Beaupré :
Municipalité de Boischatel
• Municipalité de L’Ange-Gardien
• Municipalité de Château-Richer
• Municipalité de Ste-Anne-de-Beaupré
• Municipalité de Beaupré

Secteur Ile d’Orléans*
• Municipalité de St-Laurent-de-l’Ile d’Orléans
• Municipalité de St-Jean-de-l’Ile d’Orléans

N.B. Pour le secteur de l’ïle d’Orléans, la RBQCA n’a pas négocié de sites avec les municipalités situées sur le côté nord de l’île (Ste-Famille et Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans) à cause des conditions d’accès peu propice à la pratique du kayak de mer. Pour les municipalités de Ste-Pétronille et de St-François de-l’Ile d’Orléans, la RBQCA n’a négocié qu’avec des sites privés. On peut donc affirmer que toutes les municipalités riveraines sur le territoire Québec/Chaudière-Appalaches adhèrent à la RBQCA.